• Nos étoiles contraires

    Sortie : 2014

    Genre : Drame romantique, romance

    Metteur en scène : Josh Boone

    Acteur : Shailene Woddley, Ansel Elgort, Nat Wolff

    Résumé : Hazel et Gus sont deux ados atteint par le cancer. Ils se rencontrent dans une réunion de soutien et vont tomber amoureux malgré un futur plus qu’hypothétique.

    Mon avis : Très fidèle au livre, Nos étoiles contraires réussit le pari de nous faire rire, et pleurer dans un seul et même film. Sans un regard larmoyant, ni pathos superflu, nous suivons la vie de ces deux adolescents frais et vivants dans leur histoire d'amour. La maladie n'a jamais le premier rôle, c'est toujours d'amour que l'on nous parle.

    Alors oui, on appréhende quand on voit arriver la fin, et on vibre quand enfin Hazel se laisse conquérir mais c'est là toute la réussite de ce film.

    A ne pas manquer...

    Si vous avez aimez, vous aimerez :

    On aime : N'oublie jamaisN'oublie jamaisN'oublie jamaisN'oublie jamaisN'oublie jamais

    La bande annonce :

     


    votre commentaire
  • De l'eau pour les éléphants

    Sortie : 2011

    Genre : Drame romantique

    Metteur en scène : Francis Lawrence

    Acteur : Robert Pattinson, Reese Witherspoon, Christoph Waltz...

    Résumé : 1931, période de Grande Dépression aux Etats-Unis. A la suite d'une tragédie familiale, Jacob, un jeune étudiant en école vétérinaire, se retrouve subitement plongé dans la misère et rejoint par hasard un cirque itinérant de seconde classe. Il se fait accepter en échange des soins qu’il pourra apporter aux animaux et ne tarde pas à tomber sous le charme de la belle écuyère Marlène. Elle est l'épouse du directeur du cirque, un être d’une rare violence et totalement imprévisible. Derrière la beauté et la magie des spectacles, Jacob découvre un univers impitoyable et miséreux. Lorsqu’une éléphante rejoint le cirque, Marlène et Jacob se rapprochent l’un de l’autre et préparent un nouveau spectacle qui permet un temps de renouer avec le succès. Mais leurs sentiments deviennent de plus en plus perceptibles et sous les yeux d'August, cette histoire d'amour les met irrémédiablement en danger.

    (source: allociné)

    Mon avis :

    Dans De l'eau pour les éléphants, il y a d'abord 3 acteurs : Reese Witherspoon (Marlène) qui illumine l'image de sa blondeur et de sa plastique. Elle est l'enjeu du film et son personnage n'est pas sans faille derrière l'apparente froideur. Robert Pattinson (Jacob) en amoureux délicat et droit qui lutte entre ses convictions et la dictature qu'impose le patron du cirque. Chritoph Walt qui incarne le patron despotique et violent. Ce dernier est d'ailleurs vraiment terrible à plusieurs reprise où le personnage perd le controle et se laisse gagner par la fureur...

    Et puis il y a Rosy l'éléphante, élément déclencheur du rapprochement de Jacob et Marlène. Deux visions du cirque s'affronte à travers l'animal et la femme. D'un coté le dressage violent et sans pitié, de l'autre la communication et la confiance.

    Les décor et les images sont très jolis, le traitement de la romance est simple et même un peu conventionnel sur la fin mais ne manque vraiment pas de charme.

    De l'eau pour les éléphants est finalement un film prenant entre beauté et violence, splendeur et décadence....

    Si vous avez aimez, vous aimerez :

    On aime : N'oublie jamaisN'oublie jamaisN'oublie jamaisN'oublie jamaisOrbital

    La bande annonce :


    votre commentaire
  • Sortie : 2007

    Genre : Drame romantique

    Metteur en scène : Jullian Jarold

    Acteur : Anne Hathaway, James McAvoy, James Cromwell...

    Résumé : En 1795, Tom Lefroy, un jeune Irlandais immature et noceur, est envoyé par son riche oncle et tuteur chez des cousins du Hampshire, dans l'espoir qu'il y acquerra un brin de sagesse. Son arrivée ne passe pas inaperçue auprès de la jeune Jane Austen, écrivaine du dimanche et fille d'un modeste pasteur. D'abord rebutée par les mauvaises manières du jeune hôte de ses voisins, Jane se laisse peu à peu conquérir par les attentions de ce dernier à son égard. Cependant, les conventions sociales les empêcheront d'être ensemble. En effet, à cette époque, les mariages se basaient plus sur l'argent que sur le réel amour. Ainsi, leur pauvreté réciproque et les pressions familiales finiront par les séparer. Cette histoire inspirera sûrement Jane Austen dans ses nombreux romans.

    (source: wikipédia)

    Mon avis :

    J'adore Anne Hathaway.... Partant de là je ne pouvait qu'adorer ce film. Elle y est toujours aussi jolie, attendrissante et romantique. Le couple qu'elle forme avec James McAvoy est juste génial !!!

    L'histoire se construit essentiellement sur la relation que tentent de construire les 2 personnages principaux, et comment les obstacles de la société va les conduire à des choix difficiles.

    Le jeu des acteurs est sensible et délicat passant doucement de l'affrontement intellectuel à l'amour. La scène du bal est clairement un moment clé du film et illustre ce changement de sentiments


    Scène de danse., extrait de Jane

    Si vous avez aimez, vous aimerez : Orgueil et préjugés

    On aime : N'oublie jamaisN'oublie jamaisN'oublie jamaisN'oublie jamaisN'oublie jamais

    La bande annonce :


    votre commentaire
  • PS I love You

    Sortie : 2008

    Genre : Drame romantique

    Metteur en scène : Richard LaGravenese

    Acteur : Hillary Swank, Gerard Butler, Lisa Kudrow...

    Résumé : Holly et Jerry s'aiment passionnement jusqu'au jour au Jerry decède d'une tumeur cérébrale. Holly ne sait plus comment elle doit vivre jusqu'à ce que le jour de ses 30 ans, elle découvre que Jerry lui a envoyé toute une serie de lettres. A fil de ces lettres Holly réapprend à vivre et à aller de l'avant.

    Mon avis :

    J'ai rarement eu autant envie de pleurer !!!! et pourtant il ne ressort de ce film aucune tristesse trop profonde. Les moments de larmes sont brefs et contrebalancés par des moments plus légers voire drôles.

    Soyons clairs, P.S. I love you est un film pour filles, ou pour lover invétéré. Le film ne tombe pas dans le piège de l'amour perdu larmoyant, mais montre au contraire comment un homme qui aimait la vie tente malgré la mort de redonner à sa femme l'envie de continuer et d'avancer.

    Bien sur ce qui touche dans ce film, c'est tout ce qui nous fait penser ....et moi que ferais-je si cela m'arrivait ? Mais du coup ce film prend aux tripes et on suit Holly comme si c'était quelqu'un que l'on connait.

    Bref....j'ai adoré...et l'industrie du mouchoir a encore de beaux jours devant lui

    Si vous avez aimez, vous aimerez :

    On aime : N'oublie jamaisN'oublie jamaisN'oublie jamaisN'oublie jamaisOrbital

    La bande annonce :

    Alire également : Vodkaster , Films de lover


    votre commentaire
  • The Artist

    Sortie : 2011

    Genre : Drame romantique

    Metteur en scène : Michel Hazanavicius

    Acteur : Bérénice Béjo, Jean Dujardin, John Goodman, James Cromwell

    Résumé : Georges Valentin est une star du cinéma muet de la fin des année 20. Peppy Miller rêve également de gloire et de cinéma. Leur rencontre à un moment où le cinéma devient parlant, va rendre leur histoire difficile, entre amour et jalousie...

    Mon avis :

     L'histoire est finalement assez simple, c'est une histoire d'amour contrariée entre une star qui faute d'accepter le progrès, se retrouve ringardisé et une jeune femme qui cherche à percer.

    Les personnages sont très attachants et Dujardin et Béjo sont incroyablement authentiques. Bérénice Béjo est lumineuse, Jean Dujardin me rappelle beaucoup Clark Gable. Il a vraiment le physique "acteur américain". Leur complicité est évidente et leur jeu d'acteur vraiment excellent.

    La musique est excellente, très inspirée avec des vraies références aux films d'époque mais avec également une vraie modernité

    Ce que j'ai également beaucoup aimé, c'est l'esthétique du film, avec un noir et blanc délicat, des images soignées, des gros plans bien amenés...

    The Artist est donc pour moi un film réussi, un pari audacieux et convaincant qui donne envie et revoir quelques vieux Chaplin...

    On aime : N'oublie jamaisN'oublie jamaisN'oublie jamaisN'oublie jamaisOrbital

    Alire également : Vodkaster , Allociné

    La bande annonce :



    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique